Mon ex boit trop, comment réagir ?

Les ruptures sont parfois violentes, elles peuvent se passer dans une bonne entente, et laisser parfois place à une amitié, ou dans un certain conflit. C’est, dans tous les cas, le signe d’un désaccord entre le couple. Il arrive que, dans ces moments-là, l’un des deux prenne mal cette séparation et tente de se consoler.

Mon ex boit trop depuis notre séparation

Depuis notre rupture, j’ai vu mon ex boire à plusieurs reprises. Pour oublier, pour se consoler, pour trouver du réconfort…

L’alcool est un des moyens les plus connus pour parvenir à oublier certaines choses qui nous font souffrir, les hommes comme les femmes y sont sujets lorsqu’ils pensent avoir du mal à contrôler leur vie, leurs décisions et leurs choix. Ou les choix des autres.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Qu’est-ce que vous pouvez comprendre de cette attitude ? Votre ex souffre de votre séparation, soit qu’il vous aime encore et qu’il ne parvient pas à l’exprimer, ou ne veut pas le dire, soit qu’il regrette votre séparation pour une autre raison.

C’est quelque chose de très difficile à gérer, à la fois pour votre ex, pour qui il peut être compliqué de se sortir de cette habitude, et pour vous. En vous séparant, vous avez prit chacun vos responsabilités, sans envisager de devoir l’aider à se remettre de la séparation. Il s’agit d’un moment particulièrement dur pour chacun d’entre vous.

Pour l’aider, vous pouvez l’amener à se confier à vous, ou à quelqu’un en qui il a confiance. Il ne se confiera pas forcément à vous, ou pas de la même manière, car une rupture signifie une fissure entre deux personnes. Cette fissure ne sera peut-être pas réparable, et constituera une raison suffisante pour votre ex pour ne pas vous donner les raisons de ses actes.
Optez peut-être pour un(e) ami(e) commun(e). Une personne neutre à votre couple, qui saura gérer cette situation sans crise, ni colère.

Trop boire est un moyen de fuir la situation pour votre ex. Il – ou elle – n’assume pas votre rupture, et a besoin de trouver une béquille pour traverser ce moment difficile. Les premiers mois post-rupture sont souvent durs à assumer, ils renvoient l’ex couple à des questions sur leur ancien amour, mais surtout sur eux :

  • Ai-je eu raison d’agir ainsi…?
  • Je n’ai pas été assez patient(e),
  • J’aurais dû être plus à l’écoute…

Ces questions apportent une part de culpabilité, plus ou moins grande, et dont on a beaucoup de difficultés à se défaire.

Si vous voyez votre ex boire trop depuis votre séparation, c’est un message de regret et de souffrance.
Qui, à plus ou moins terme, peut augmenter cette culpabilité que vous ressentez, car vous pensez que votre ex vous rend responsable. Ce qui n’était pas forcément son but, ou même pas du tout. Mais a pourtant comme résultat de vous rendre à la fois coupable et responsable de la situation.

Comment gérer sa culpabilité ?

La culpabilité arrive quand vous sentez responsable de quelque chose que vous n’avez pas su, ou pas pu, gérer.

Elle n’existe qu’en vous, parce que vous vous rendez responsable de son malheur. Mais en êtes-vous réellement responsable ?

Réfléchissez. Posez-vous un moment.mon ex boit

Il boit pour oublier ou elle boit pour oublier ? Cela vous concerne, dans le sens où vous le/la connaissez, vous vous sentez dans l’obligation de l’aider, vous y êtes contraint(e) par les liens qui subsistent encore entre vous.
Il est évident que vous n’allez pas l’oublier, l’abandonner et laisser faire les choses sans tenter une approche. Mais vous ne portez pas le poids de la responsabilité de ses actes.

Vous êtes adultes, tout les deux. La décision de boire ne vient donc pas de vous, ni son malheur. Il s’agit d’un choix personnel, qu’il – ou elle – a fait consciemment. Ce choix-là n’est pas de votre faute.
Vous avez, en revanche, le devoir de l’aider à se sortir de cette situation, sans que cela ne vous porte, à vous, préjudice et que vous soyez influencé(e) par lui – elle.

Comment aider votre ex au mieux ?

C’est assez difficile de gérer la situation, car vous allez devoir parler à votre ex de manière diplomatique et avec énormément de tact. Il/elle doit comprendre que vous souhaitez l’aider.

Ne portez pas de jugement sur son attitude, ce serait mal pris. Votre ex n’appréciera pas un jugement qui sera peut-être la fin de toute votre relation.

Les différentes aides

Si vous ne pensez pas parvenir à l’aider, parce que vous êtes encore trop proche de votre ex, ou que vous ne souhaitez pas le – la voir de cette manière, vous pouvez également chercher une autre manière de l’aider à se sortir de ce problème de boisson.

Choisissez une aide extérieure à votre couple, quelqu’un qui connaît votre ex, qui saura être à son écoute pour le conseiller.
Ou optez pour un professionnel.

Il sera certainement très dur de faire admettre à votre ex qu’il/elle a besoin d’une aide et que, dans cette matière, vous n’avez pas les outils, ni les compétences. Sans oublier qu’il est possible que votre ex ne soit pas, ou peu, réceptif ou réceptive à vos paroles et à vos gestes.

S’il s’agit de votre ex compagnon, il refusera peut-être également l’aide extérieure, car les hommes sont parfois fiers et peuvent ne pas avoir envie de reconnaître qu’ils ont besoin d’aide.
S’il s’agit de votre ex compagne, vous pourrez sans doute arriver à la diriger vers cette aide, elle l’acceptera plus aisément.

Trouvez le moyen, en l’invitant à déjeuner par exemple, de lui parler. Montrez lui que vous êtes à l’écoute, vous pourrez obtenir des informations sur ses ressentis, ce qui fait qu’il ou elle a choisi de se plonger dans l’alcool.
Est-ce des sentiments pour vous qui ne peuvent plus s’exprimer ?
Est-ce des regrets, sur la façon dont votre histoire s’est terminée ?

Vous pourrez ainsi cibler les raisons de ces actes et trouver quelqu’un qui sera le plus à même de s’occuper de cette situation.

Pourquoi ne pouvez-vous pas le gérer ?

Gérer une telle situation, surtout s’il l’on y ajoute la culpabilité, peut être néfaste pour vous, cela peut contribuer à vous rendre mal, triste ou même être un sujet de déprime.

Si j’ai vu mon ex boire beaucoup d’alcool, cela peut me donner une impression d’avoir raté quelque chose, de n’avoir pas dit ou fait ce qu’il fallait. Cela va me faire également souffrir, car je ne saurais pas si j’y suis, ou non, pour quelque chose. Cette incertitude va être insupportable, d’autant plus si l’on a encore des sentiments pour son ex, qu’ils soient d’amour ou d’amitié.

Cela fait toujours souffrir, de voir une personne que l’on aime, ou que l’on a aimée, aussi mal. Par conséquent, l’aide que vous apportez à votre ex doit être bénéfique pour vous deux.
Vous devez vous préserver de sa souffrance, afin de ne pas amplifier la vôtre, si vous souffrez déjà de votre séparation.

Effectuez un travail sur vous

Tout en cherchant de l’aide pour votre ex, vous devez faire un travail sur vous, afin de vous libérer de cette culpabilité.

Une séparation est un moyen pour un couple de vivre de façon sereine quand il ne parvient plus à vivre et à s’entendre ensemble. Cette décision peut venir des deux, ou d’un seul, mais elle est prise pour de bonnes raisons :

  • Trop peu d’ententes,
  • Trop de disputes,
  • Peu de discussions,
  • Une inaptitude à vivre ensemble.

Vous devez vous rappeler que cette décision a été prise pour une bonne raison, quelle qu’elle soit, et que seule une discussion entre vous pourrait éventuellement arranger les choses entre vous, si tel est votre désir naturellement.

Soyez sûr(e) de la raison de votre décision, et confortez-vous dans la pensée que vous n’êtes en rien responsable de ce qui arrive à votre ex.

Partant de là, vous savez que vous allez devoir l’aider, mais cela ne vous oblige nullement à l’aider vous-même, si vous pensez ne pas en être capable.

Sachez qu’une aide extérieure demeure, dans tous les cas, le moyen de plus sûr de gérer cette situation, car une personne neutre saura rester impartiale et écouter votre ex, sans jugement ni faux-semblants.

Et cette aide vous permettra d’être en harmonie avec vous-même : vous aidez votre ex sans vous plonger dans son mal, en restant à l’écart. De cette manière, vous vous protégez.

Gérez vos sentiments pour votre ex

Mon ex boit trop, je le vois souffrir, il est mal et cela me rend également mal, car je ressens encore des sentiments pour lui/elle.

Ces sentiments peuvent être contradictoires, vous lui en voulez, car vous trouvez que vous avez autant de raisons que votre ex d’être mal.

Vous vous en voulez également à vous-même, vous pensez que certaines choses auraient pu être évitées si vous aviez pris le temps de parler ensemble, de faire de cette séparation un moment de discussion et d’écoute mutuelle. Vous auriez ainsi pu éviter que votre ex se mette à trop boire.

Si vous avez encore des sentiments pour votre ex, ce qui est probable si votre rupture est récente, vous avez encore plus envie de l’aider, vous souhaitez retenter une discussion à l’amiable et vous espérez que l’occasion vous sera offerte. Dites-vous que votre ex n’a pas de raisons de vous en vouloir, et si tel est le cas, alors vous devriez parvenir à lui parler, une fois qu’il/elle sera guéri(e).

Proposez des palliatifs

L’alcool est un palliatif à la douleur, à la tristesse et au manque, ce qui caractérise souvent la période post-rupture.

Votre ex est une personne que vous connaissez, en général, assez bien. Suffisamment pour savoir ce qu’il/elle aime et le/la diriger vers une activité qui lui plaira. Une passion, un désir, une envie, etc.

Lors d’une rencontre avec votre ex, rappelez-lui ses désirs, amenez-le/la à se souvenir de ce qui lui faisait plaisir, de manière à raviver cette flamme de vie que vous lui connaissiez lorsque vous étiez ensemble.

Il peut s’agir d’une chose qu’il/elle n’avait plus le temps de faire, où que vous n’appréciez pas, ce qui lui donne l’occasion de s’y remettre.

Ne lui rappelez rien qui symbolise votre ancienne union, car votre ex pourrait mal le prendre, ou en être attristé. Proposez quelque chose qu’il/elle était seul à aimer, qu’il/elle faisait avant de vous rencontrer.

Vous l’aiderez ainsi à se soustraire à sa douleur et à son manque. De plus, votre ex pourra trouver en cette activité un moyen de délaisser l’alcool en faisant quelque chose qui l’attire et lui fait réellement du bien.

Les passions sont un moyen de se perdre, d’oublier le reste du monde et de se recentrer sur soi, cela sera très bénéfique pour votre ex, qui aura ainsi l’opportunité de tourner la page et de vivre sans vous.

Si votre désir, et votre but, est de vous remettre ensemble, soyez plus franc/franche. Dites-lui sincèrement ce que vous ressentez, vos désirs et vos besoins, parlez-lui aussi du mal que cela vous fait de le/la voir si triste.

Il s’agit d’une chose que vous avez la possibilité de lui dire, même si vous n’avez pas pour but de vous remettre ensemble, même si votre séparation est définitive et réfléchie. Votre ex appréciera sans aucun doute votre attitude, votre honnêteté et votre empathie. Cela lui montrera que vous vous souciez toujours de son bien-être, et ce, même si vous avez rompu pour une bonne raison.

Savoir situer la situation

Est-ce vous ou votre ex qui a préféré terminer votre relation ? Cette réponse peut être très utile, elle peut aider à comprendre de nombreuses choses, y comprit l’attitude de votre ex et son penchant nouveau et nocif pour l’alcool.

Si c’est de vous que provient cette décision, alors il est possible que votre ne s’y soit pas attendu et n’ai jamais eu le désir de vous quitter. Il/elle souhaitait peut-être vivre quelque chose d’unique avec vous, ce qui aura rendu la situation extrêmement pénible pour lui/elle.

Si la décision vient de votre ex, alors il peut la regretter, et penser qu’il devait y avoir un moyen d’arranger la situation de votre couple, afin de le sauver.

Voir son ex boire est un signe. Celui qu’il/elle a choisi de vous montrer qu’il/elle buvait, depuis votre séparation.
Votre ex désirait donc que vous soyez au clair avec cela, que vous sachiez qu’il/elle souffre.
Restez calme, tentez de l’apaiser grâce à une de ses passions, dirigez le/la vers quelqu’un qui saura l’épauler dans sa souffrance et pourra le soustraire à l’alcool.

Sachez néanmoins que, quelles que soient les raisons de votre ex, vous ne parviendrez pas à l’aider seul(e), vous avez besoin, dans ces conditions, d’une personne professionnelles, qui sera à même de réagir le plus rapidement possible et de la meilleure manière.

Soyez attentive/attentif à votre ex, mais veillez à prendre soin de vous, à ne pas prendre partie et à ne pas vous laisser dévorer par la situation. Parfois, la solution peut être de trouver de l’aide pour votre ex, et de sortir complètement de sa vie. S’il/elle souffre de votre rupture, mais que vous ne souhaitez pas remédier à votre situation actuelle d’ex couple, votre ex souffrira plus encore de vous voir. Il/elle peut penser qu’il y a encore de l’espoir de redevenir un couple.

Il s’agit d’un espoir qui sera alors déçu. Sachez vous éloigner si le besoin se fait ressentir. Vous devez, dans ces conditions, savoir faire le mieux pour vous et pour votre ex.

Demandez un conseil à un proche, ou à un professionnel, qui saura vous aiguiller vers le meilleur choix. Pour cela, vous devrez être entièrement honnête avec ce professionnel, il devra avoir un maximum d’informations pour savoir quoi vous conseiller. Il est préférable qu’il soit la même personne que celle que consultera votre ex, s’il/elle doit voir un professionnel et l’accepte, car ainsi, cette personne aura en main vos deux avis, vos deux manières de voir les choses.

Restez positif/positive

Une des choses importantes à faire, lorsque l’on est contraint de voir un être aimé souffrir, est de ne pas être négatif.
La situation, prise à temps, pourra se renverser, et vous aurez alors la possibilité de discuter avec votre ex, d’apaiser la situation entre vous. Cela, afin de garder avec votre ex les meilleures relations possibles, amicales ou amoureuses, si vous choisissez de conserver une relation entre vous.