Faire le deuil de sa relation : Comment s’y prendre ?

Faire le deuil de sa relation : Comment s'y prendre ?Au lendemain d’une rupture, faire le deuil de sa relation est la première étape pour aller mieux. En effet, il est nécessaire de tourner la page sur le passé pour regarder vers l’avenir. Seulement, plus facile à dire qu’à faire ! Qu’est-ce que signifie exactement faire le deuil d’une relation ? Par où commencer pour accepter ce qu’il s’est passé ? Et surtout, concernant le deuil de la rupture, combien de temps ça dure ? Non seulement les réponses vont dépendre de chacun, mais aussi de chaque relation. Car elles sont toutes différentes, en intensité, expérience, sentiments… On a envie de s’en remettre aussi vite que possible. Malheureusement, ce n’est que rarement le cas. Faire le deuil d’une relation impossible est un chemin vers une vie normale long et pavé d’obstacles. On ne peut s’empêcher de penser à tous ces moments de bonheur à deux. Et on a peur de devoir continuer sans l’autre.

Alors, en résumé, en quoi consiste faire le deuil de sa relation ? Pour commencer, on parle de reconstruction de soi, nécessaire pour regarder vers l’avenir. Cependant, se reconstruire après sa relation peut paraître démesuré. Cela, dans la mesure où il s’agit aussi de ne plus vivre dans le passé. Mais comment ne plus penser à sa relation lorsque les sentiments sont toujours aussi présents ? Vient alors le deuxième point, celui de s’accorder du temps pour soi. Car celui dédié à sa propre personne est enlevé à celui focalisé sur la relation. Toutefois et à nouveau, il s’agirait presque d’une étape à part entière. En effet, l’effort est tel qu’il est difficile de résister. Enfin, on conseille de s’exprimer, laisser sortir sa colère, sa tristesse et sa frustration. Tout cela, dans le but de ne pas laisser ces émotions s’accumuler. Peu facile à réaliser cependant. Alors, comment faire son deuil amoureux ? 

Que signifie faire le deuil de sa relation ?

Que signifie faire le deuil de sa relation ?

A l’origine, faire le deuil d’une personne est une expression utilisée lorsque celle-ci décède. C’est l’image de cette personne chère qui part définitivement. Comme une histoire qui a pris fatalement pris fin. Un certain attachement subsiste à jamais, même si l’intensité des sentiments s’oublie petit à petit. Mais la nostalgie de ces moments passés ensemble reste. D’abord, tous les jours, chaque instant, on y pense avec mélancolie. Puis, naturellement, on se tourne vers le futur en acceptant le départ de cet être du passé. Cependant, il n’existe pas de limite dans le temps. Chacun vit cette période de douloureux au revoir à son rythme.

En ce qui concerne les relations amoureuses, l’utilisation de cette expression peut être controversée. Effectivement, faire le deuil de sa relation avec une personne décédée implique un amour éternel mais impossible. Or, en théorie, si l’autre est encore en vie, rien n’empêche cet amour d’être réalisé. Simplement, en pratique, les sentiments amoureux ne suffisent malheureusement pas toujours. La multitude de sentiments contradictoires, ajoutés à la possible adversité de la vie, peut jouer contre. Alors, comme pour un décès, il s’agit surtout de la nostalgie de ce passé révolu et d’un futur ensemble qui n’est plus.

Dans la même logique, on pense que faire le deuil d’une relation implique une finalité d’indifférence. Ce qui serait contraire au deuil dans le cadre d’un décès. Hors, de nouveau, chercher l’indifférence est un but inatteignable, et surtout inutile. D’abord, car il existera toujours une forme d’attachement aux souvenirs du passé. Cela inclut le cadre et la personne avec laquelle ils se sont déroulé. Toutefois, cela ne signifie aucunement que ces sentiments soient aussi en faveur de son ex. L’être humain base une grande partie de ses sentiments sur l’espoir et la projection. Sans cela, généralement, la page se tourne.