Vous êtes seul après votre divorce ? Lisez ceci

Le divorce, une des causes citées parmi les plus importants facteurs de stress dans la vie d’un individu. Même si le mariage est également facteur de stress, c’est souvent du fait de l’organisation à mettre en place et de l’aspect émotionnel de l’événement qui représente essentiellement des émotions positives.

A l’inverse, lorsque les procédures et la difficulté de partir en assez bons termes avec son ex occasionnent du stress, ce sont plutôt des émotions négatives. Cependant, vous voilà sorti de tout cela et aujourd’hui l’heure est à la reconstruction. Il va falloir apprendre comment gérer la solitude après un divorce puis trouver des motivations pour sortir de la solitude et reprendre une vie normale avec plus de joies si possible que de peines. Quelques conseils à suivre.

Comment vivre seul après une séparation ?

Face à la solitude, nous ne réagissons pas tous de la même façon. Déjà, tout va dépendre du nombre d’années que vous avez passées en couple. Il est souvent plus difficile de se retrouver seul après vingt années de vie commune que si l’on a vécu des épisodes courts de vies communes, avec des intervalles de solitude qui ont pu nous paraitre d’ailleurs salutaires pour nous retrouver et nous reconstruire.

Lorsque l’on se retrouve seul du jour au lendemain, il y a quelques écueils à éviter :

– Ne pas s’enfermer chez soi. Au début cela va peut-être être difficile et l’envie de rester seul est parfois dominante, mais passé un mois de vie d’ermite, mieux vaut se programmer des séances de sport, des sorties avec des amis (une fois par semaine, ce n’est pas si difficile, même pour prendre juste un pot en ville), des activités sociales ;

– Ne coupez pas le contact avec vos proches. A moins de ne pouvoir vous retrouver avec des amis communs du temps de votre vie commune, vous avez tout de même des amis et des parents qui ne souhaitent pas vous perdre de vue et qui vous remonteraient joyeusement le moral si vous consentiez à les revoir.

– Ne pas se repasser le film de vos échecs. Le passé est révolu. Le divorce vous a normalement permis de tourner une page. Alors ? A quoi bon vous torturer l’esprit en ressassant des événements que vous ne pouvez plus changer. Pour votre bien-être et votre moral, il est important d’aller de l’avant.

– Ne pas en parler pendant des heures non plus. Car oui, il est inévitable que votre meilleure amie qui n’appréciait pas trop votre ex, soit tentée de remettre ses critiques sur le tapis, en s’empressant de dire « je te l’avais bien dit ! tu n’as pas voulu m’écouter, je savais bien que vous iriez tôt ou tard dans le mur ! » et oui, il y a de fortes chances que la conversation tourne toujours autour du même sujet, vous laissant complètement sonnée et déprimée dès que vous allez raccrocher.

Soit vous gardez votre amie, avec la consigne de ne pas parler de votre ex car vous avez besoin de temps pour digérer tout cela, soit vous prenez vos distances en appelant un peu moins cette personne si elle refuse de comprendre.

– Dites « non » au laisser-aller. Vivre seul, pour beaucoup, c’est passer le week-end en pyjama ou en survêtement, ne plus se maquiller ou faire des efforts de toilettes voire même vivre dans un taudis, car plus personne d’autre que vous ne le verra. C’est une erreur qui risque de vous miner le moral et vous faire doucement sombrer dans la dépression.

En fait, l’image de vous que vous renvoyez dans le miroir ne vous plaira plus et rentrer chez vous le soir dans un appartement sale et désordonné après une journée de travail risque de vous déprimer encore plus. De fait, c’est un cercle vicieux qui risque de vous rendre encore plus malheureux et vous risquez d’avoir encore moins envie de faire quoi que ce soit pour améliorer les choses. Un conseil : une fois la crise passée, bougez et faites du ménage, puis allez chez un bon coiffeur et offrez vous une séance de relooking. Vous vous sentirez tout de suite mieux.

Si vous aimez les animaux, pourquoi ne pas adopter un petit chien ? D’une part, cela vous forcera à sortir de chez vous pour le promener et d’autre part, cela favorisera les rencontres avec les autres propriétaires de chiens. Mais attention, il ne faut pas opter pour un animal sur un coup de tête, puis ensuite ne plus savoir quoi en faire : un animal demande de l’investissement en temps, soins, câlins et dans ce dernier cas, vous pouvez aussi considérer que c’est une bonne thérapie pour aller mieux !

Combien de temps pour se reconstruire après un divorce ?

Se reconstruire après un divorce peut prendre du temps mais ce temps est variable d’un individu à l’autre. Par exemple, vous pouvez sortir d’une relation dysfonctionnelle et vous rendre compte petit à petit que finalement, vous retrouver seul(e) vous fait plutôt du bien.

Certes la période de divorce, avec une procédure plus ou moins longue et difficile, sera une phase qui laissera des traces mais en faisant le nécessaire, vous arriverez à vous reconstruire.

Pour certains, il peut être utile d’entamer une psychothérapie car la parole peut permettre de se libérer intérieurement. Ensuite, il faut prendre l’habitude de voir la vie du bon côté et ne pas s’enfermer dans une culpabilité malsaine. Ne vivez pas ce divorce comme un échec mais plutôt comme une expérience qui est née, a vécu, et vient de s’achever pour laisser place à quelque chose de neuf. Ouvrez votre esprit à la possibilité d’une nouvelle expérience positive.

Etre heureux après un divorce : est-ce possible ?

Oui, oui et oui ! Si vous avez divorcé c’est que vous étiez plutôt malheureux dans votre couple donc cela ne pourra qu’aller mieux ensuite. En effet, on ne divorce généralement pas s’il existe des possibilités de reconstruire le couple et de mieux se comprendre. Lorsque les deux parties ont décidé d’entamer des procédures et sont d’accord pour mettre un terme à la relation, c’est souvent une décision qui ne s’est pas prise sur un coup de tête.

Bien sûr, il arrive parfois qu’après toutes ces démarches, un couple se revoit longtemps après et décide de revivre ensemble en ayant appris de ses erreurs passées et en souhaitant reconstruire quelque chose après quelques années. Cependant, la plupart des divorces ont lieu après des mois de scènes de ménages et d’incompréhension et s’avèrent plutôt être une délivrance et un moyen de voir le bout du tunnel.

Dites-vous que si ces derniers mois qui ont précédé le divorce ont été difficiles, vous allez dorénavant reconstruire et partir sur de nouvelles bases.

Essayez de faire de nouvelles choses, de rencontrer de nouvelles personnes afin de rompre la monotonie et de tirer un trait sur le passé. Pourquoi ne pas partir en vacances dans un club si vous n’avez jamais essayé ? Non seulement, le soleil et la découverte d’un nouvel endroit vous feront du bien mais en plus, vous pourrez faire de belles rencontres et pourquoi pas, vous faire de nouveaux amis.

Apprenez à voir le bonheur plus comme un état d’esprit que comme quelque chose qui dépendrait de l’extérieur. Etre heureux se cultive et le bonheur doit être trouvé en vous et non pas à l’extérieur. Certes, les gens que nous rencontrons, les événements que nous vivons jouent un grand rôle dans notre humeur, mais ils constituent nos conditions de vie et non pas notre vie elle-même.

Pensez à tous les gens qui ont vécu des événements malheureux et des faits marquants et qui se sont relevés après avoir vécu des choses parfois plus traumatisantes qu’un divorce. On parle souvent de résilience et nous avons tous cette capacité à nous relever des vicissitudes de l’existence.

Lisez Dale Carnegie ou Emile Coué pour vous aider à renforcer votre capacité à être heureux et à trouver le bonheur jusque dans les choses les plus simples de la vie.

En cela, soyez votre propre coach et apprenez à voir toujours le verre à moitié plein au lieu de voir le verre à moitié vide.

Faites une cure de vitamines, habillez-vous avec des couleurs, faites une cure des meilleures comédies de l’industrie du film, lisez des livres drôles. Tout ceci vous aidera à ramener le moral au beau fixe !

Peut-on retrouver l’amour après un divorce ?

Les exemples en ce domaine ne manquent pas et, il n’est pas rare de nos jours, de rencontrer des personnes qui ont divorcé deux ou trois fois et ont ensuite refait leur vie.

Cependant, pour retrouver l’amour après un divorce, il vous faudra faire abstraction de ce qui s’est passé avant. Bien qu’il soit important de tirer des leçons du passé, il ne sert à rien de s’en servir pour vivre dans l’instant présent et de ramener tout à votre ancienne relation.

D’une part, vous risquez d’être tenté de comparer chaque personne qui peut vous plaire à votre ex et si un défaut vous rappelle votre ex, cela risque de vous déstabiliser et de vous faire passer à côté d’une relation qui aurait pu s’épanouir. D’autre part, personne n’aime être comparé à un ex et il vaut mieux vous abstenir d’en parler.

Dire que vous sortez d’un divorce n’est pas une mauvaise chose, mais ne vous étendez pas sur le sujet et ne vous empressez pas de mentionner tous les défauts de caractère de votre ex.

Pour retrouver l’amour après un divorce, il faut aussi travailler son image de soi. Parfois, la relation passée a pu entrainer un manque d’estime de soi due au désamour qui s’est enraciné au fil du temps dans la relation.

L’autre ne fait plus de compliments, regarde ailleurs, n’a plus envie de partager du temps avec vous et c’est toute l’estime de soi qui s’écroule. De votre côté, vous n’avez plus envie de faire d’effort pour plaire comme avant, vous vous négligez et vous ne vous trouvez plus si bien qu’avant.

Mais passé cette étape et après le divorce, il faut reprendre le dessus.

Apprenez à prendre soin de votre apparence physique, autant que de votre mental. Répétez-vous au besoin chaque jour que vous êtes quelqu’un de formidable et qu’il y a forcément quelqu’un qui vous attend quelque part. Faites comme si vous l’aviez déjà trouvé et comportez vous comme si vous étiez courtisée et amoureuse. Tout ceci aidera à vous forger une image positive de vous-même, ce qui ne tardera pas à attirer à vous la bonne personne.

Retrouver l’amour après un divorce est donc tout à fait possible à condition de le vouloir. C’est donc une question à vous poser clairement et y répondre vous fera avancer. Ainsi, il existe des personnes qui inconsciemment sans doute, font un “blocage”. Elles se sont tellement dévalorisées qu’elles manquent de confiance ou alors, elles ont tellement souffert de manquer de liberté dans leur relation qu’elles bloquent à l’idée de devoir vivre de nouveau avec quelqu’un.

Certaines personnes vivent longtemps seules et acquièrent des habitudes, voire des manies et n’envisagent même pas de faire un effort pour changer leur façon de vivre afin de pouvoir cohabiter avec quelqu’un. Il faut arriver à trouver un juste équilibre entre ne plus prendre de décision du tout et décider de tout : dans les deux cas, cela ne marche pas car une relation est faite de compromis.

Si vous êtes encore marqué par votre expérience passée et si l’idée de vivre avec quelqu’un signifie pour vous “la fin de votre liberté”, accordez-vous un peu de temps en vivant d’abord chacun chez soi et en partageant les week-ends ensemble et les vacances. Bien sûr, voyez-vous le plus souvent possible et dès que vous en avez envie, mais le fait de garder un lieu à soi, peut être rassurant au départ d’une nouvelle relation.
Expliquez cependant pourquoi vous choisissez d’agir ainsi afin que votre nouvelle relation ne démarre pas sur une incompréhension ou un manque de confiance. Sachez toutefois, qu’il ne faudra pas faire durer trop longtemps ce mode de vie qui n’est pas toujours bien perçu sur la durée. Vous profiterez de ce laps de temps pour réfléchir à la situation et bien évaluer la possibilité d’une relation sur le long terme : la réponse doit vous apparaître avec une certaine évidence.

Si vous rencontrez une personne qui n’a jamais vraiment vécu en couple, ce qui peut arriver lorsqu’on est très jeune, ne lui racontez pas dans le menu détail tous les défauts de votre ex et ne donnez pas l’impression que la vie risque d’être très compliquée avec vous ou que vous allez être sans arrêt sur vos gardes. A ce propos, si le divorce a fait suite à une liaison extra-conjugale de la part de votre ex, ne tombez pas dans la paranoïa avec votre nouvel amoureux en devenant suspicieuse et en le surveillant dans ses moindres gestes. Ce sera sans doute difficile au départ, mais vous devrez accorder votre confiance et si vous ne vous sentez pas encore prête dans ce domaine, il est préférable de ne pas construire une nouvelle relation. Dites vous que chaque personne est différente et qu’une mauvaise expérience avec quelqu’un ne veut pas dire que vous allez revivre la même chose avec un autre.

Pour gérer la solitude après un divorce, il est donc essentiel de faire table rase du passé quitte à vous faire aider par un psy. Côté mental et pour travailler votre optimisme autant que l’image de soi, vous pouvez aussi faire appel à un coach. Trouvez-vous de nouvelles occupations, faites du bénévolat si vous trouvez que votre vie ne brille plus assez, faites vous de nouveaux amis, inscrivez vous à des activités sportives et artistiques (pourquoi pas une chorale qui fait du bien au moral ?). Dites vous chaque jour, plusieurs fois dans la journée que vous êtes une personne formidable et que vous méritez ce qu’il y a de mieux. Votre aura rayonnante ne tardera pas à attirer quelqu’un qui vous ressemble…