Vivre ensemble sans se disputer : le guide ultime

vivre ensemble sans se disputerDans l’idéal amoureux, vivre ensemble sans se disputer est la perfection même. Inatteignable, mais on poursuit cette quête sans relâcher. Les mythes sur la vie de couple sont tenaces. Tout en sachant que ce ne peut être vrai, on continue à espérer. La vie de couple en long fleuve tranquille n’est qu’un mensonge. Perpétré par les contes, le cinéma hollywoodien, la littérature et bien d’autres, il est sans doute à l’origine de nombreuses déceptions. S’aimer sans se disputer est donc infaisable, malgré les efforts de chacun ? Il faut savoir nuancer. Vivre ensemble sans se disputer sur une vie entière est quasiment inenvisageable. Cependant, dans la vie de tous les jours, il existe de nombreuses astuces pour désamorcer une dispute. Comment gérer les conflits de manière à les empêcher de dégénérer et les garder sous contrôle ? Si se disputer est réellement inévitable, comment s’adapter afin de vivre sans en avoir peur ?

Pourtant, la dispute n’est pas aussi machiavélique que l’on a tendance à le penser. D’ailleurs, il y a tant de types de disputes, du simple désaccord au véritable arrachage de cheveux. On ne peut tout simplement pas toutes les ranger dans la catégorie “interdit” sans y réfléchir au préalable. En allant plus loin, on pourrait même dire que certaines disputes sont bénéfiques au couple. Ou, plutôt, adopter un comportement adapté autour de ce conflit amène à renforcer le couple. Ainsi, indirectement, les vertus de la dispute dans le couple ne sont pas négligeables. Maintenant, la question se pose surtout sur la manière de se disputer. Comment vivre en couple sans dispute chronique et destructrice ? L’attitude de chacun en rapport au conflit est à travailler sans arrêt. Est-il possible d’agir de manière à ce que le conflit soit constructif ? Quelle place la communication occupe-t-elle dans le désaccord, qui est lui inévitable ? 

Vivre ensemble sans se disputer, n’est-ce qu’un idéal ?

Comme toute relation sociale, l’amoureuse est loin d’être un long fleuve tranquille. Les opposés mettent en valeur l’autre, et le désaccord rend l’accord délicieux. On redoute chaque dispute, on la considère comme une possible rupture qui s’annonce. En soi, ce n’est absolument pas faux, puisque l’on ne connait jamais les conséquences réelles de ses actes.

Ce qui peut apparaître comme une simple tension peut en réalité cacher un problème bien plus profond. Par exemple, l’un des deux protagonistes peut être particulièrement proches de ses ami.e.s. Ce que ne lui manque pas de lui faire remarquer, voire reprocher, son ou sa partenaire. Dans le fond, cela ne traduit-il pas une certaine solitude ressentie d’un côté ? Par ailleurs, la peur d’être abandonné.e est bien plus répandue que ce que l’on pourrait penser. Surtout lorsqu’il s’agit de l’être aimé, et on a alors tendance à exagérer et oublier de relativiser.

Pourtant, vivre ensemble sans dispute fait presque partie des objectifs de chacun et en tant que couple. La pluie et le soleil ne font-ils pas ensemble un arc-en-ciel ? Cependant, tout est à prendre avec des pincettes, à commencer par la place de la dispute. En effet, tout va dépendre de l’intensité et de la fréquence de celle-ci. Certaines habitudes peuvent aussi être nocives au couple, ce que nous verrons plus loin. Un conflit mesuré peut donc être utile pour renforcer le couple, puisque ce sont des épreuves surmontées ensemble. Toutefois, il faut le gérer avec calme et honnêteté, dans l’optique d’empêcher toute dégénération. En évitant celle-ci, le cœur même du conflit se découvre comme un simple désaccord entre deux personnes. On ne peut pas être constamment sur la même longueur d’onde. D’ailleurs, c’est justement ce qui nous amène à entretenir des conversations, des débats et, au final, une ouverture d’esprit.

Rester silencieux.se pour vivre ensemble sans se disputer ?

Vivre ensemble sans se disputer : faut-il rester silencieux ?Naturellement, cela nous mène à la conclusion que, pour vivre ensemble sans se disputer, garder le silence serait suffisant. Après tout, il s’agit de tout mettre en oeuvre pour empêcher toute interaction négative, susceptible de voir son ton monter. En toute logique, la dispute est basée sur un désaccord, souvent houleux. Or, si l’on garde le silence dès l’apparition de tensions, le désaccord n’a même pas lieu d’être.

Malheureusement, cela fait partie des mythes sur la vie de couple. Comme dans beaucoup d’autres épreuves de la vie, on choisit la facilité. Autrement dit, on préfère la fuite à la confrontation, le silence à la communication. Certes, on obtient le calme plus rapidement, mais à quel prix et pour combien de temps.

Effectivement, d’abord, cette réaction n’est pas efficace car la communication n’est pas uniquement verbale, mais aussi gestuelle. Ainsi, on peut garder le silence mais inconsciemment, on continue d’exprimer sa différence d’opinion. De plus, on dit qu’un malentendu est si vite arrivé dès que l’on s’exprime de manière inappropriée. Par conséquent, le silence n’est-il pas un malentendu à coup sûr, car on ne cherche même pas à s’exprimer ? On laisse l’opportunité à l’autre de deviner, de choisir ce que l’on peut penser. Outre la confusion entraînée, cette attitude est terriblement frustrante et sujet à de la rage.

Au-delà de l’indifférence lors de la dispute, celle après est tout aussi frustrante car un seul cherche à discuter. Se quereller arrive tellement facilement, mais chercher à faire la paix est bien plus compliqué. Une fois son amour propre mis de côté, on ne sait par où commencer pour présenter ses excuses. Certains pourront se justifier en expliquant une simple réflexion post conflit. Néanmoins, ne croies-tu pas que, quelque soit ton caractère, en discuter avec ta moitié serait bien plus bénéfique ?

Comment éviter un désaccord de dégénérer ?

Comme il a été rappelé plus haut, il est évident que les désaccords sont naturels. Chaque individu étant unique, les opinions diffèrent. Si elles vont parfois dans le même sens, elles peuvent aussi se heurter, menant alors à de réels conflits. D’autres fois, ce sont les actions et les comportements de l’un qui vont contre les souhaits de l’autre. Par exemple, si l’autre voit sa famille beaucoup trop souvent à ton goût car la famille est primordiale. Toutefois, tu aurais de ton côté plutôt tendance à privilégier ton couple. Les occasions de se quereller sont multiples et le risque de dégénérer est omniprésent.

Pour commencer, lorsque l’on vit ensemble, on a tendance à tout faire ensemble. Sorties, voyages, amis : rien n’y échappe, et les occasions de se retrouver sont rares. Naturellement, on voit de plus en plus les défauts de l’autre en oubliant ses qualités. Surtout, passer autant de temps ensemble implique de plus grands risques de désaccords. Lorsque l’on partage sa vie avec quelqu’un d’autre, on partage son passé, son présent et son future. En retour, on accepte les siens, dans un esprit de fusion. Si cela peut sembler une évidence, dans les faits, ce n’est pas toujours aussi facile. Avec une telle proximité, une catastrophe arrive si vite. Après tout, le couple reste un équilibre émotionnel parfaitement délicat et fragile.

Par conséquent, dès que le désaccord apparaît, il faut le comprendre et en connaître la cause exacte. Pour revenir à l’exemple de sa moitié qui passe tant de temps avec sa famille, peut-être celle-ci a-t-elle toujours été présente, en particulier dans des moments particulièrement difficiles ? En comprenant la raison de son comportement, on est dans de meilleures conditions pour chercher une solution. En comprenant le problème, on comprend l’autre en faisant preuve d’empathie.

Comment sortir du cercle vicieux de la querelle ?

Ou, en d’autres termes, comment empêcher un sujet de tension de revenir constamment ? Si la théorie est aisément enregistrée, la pratique nécessite un peu plus d’entraînement. Vivre ensemble sans se disputer est un objectif quasi impossible, cependant on peut viser un désaccord constructif. Pour cela, il suffit avant tout de respecter certaines règles sans jamais y déroger.

Pour commencer, un sujet est régulièrement remis sur le tapis, ce n’est autre que le passé. Alors que, en acceptant l’autre, on doit accepter son passé, la réalité est légèrement autre. Certains détails peuvent nous gêner, piquer notre jalousie, voire même nous mettre en colère. Ou bien, le passé en commun peut aussi être à nouveau conflictuelle, malgré le pseudo oubli de celui-ci. Est-ce que, ensemble, vous avez suffisamment discuté sur le sujet qui fâche ? En aucun cas, il ne faut ramener des disputes passées à l’actualité. S’il y a bien une règle à respecter, celle-ci serait en tête. Si, par hasard, tu tends à la briser malgré toi, mieux vaut se mordre la langue et éviter à tout prix de mentionner. Peut-être ne vous êtes-vous pas suffisamment expliqué, et cela vaudrait la peine d’en reparler ?

L’autre cause de querelles qui se répètent concerne le comportement de chacun. En effet, ce n’est un secret pour personne, le conflit attire le conflit, menant à un véritable cercle vicieux. Lorsqu’une première dispute n’a pas été correctement conclue, elle peut entraîner une forme d’amertume, de frustration. Naturellement, on ne digère pas immédiatement ces sentiments. Toute accumulation d’irritation envers l’autre, cela dans le silence, est aussi concernée car potentiellement dévastatrice.

Enfin, le malentendu complète le podium des cause de disputes les plus communes. En général, une querelle implique de fermer l’écoute de l’autre, sans par conséquent être en mesure de le ou la comprendre.

La communication pour vivre ensemble sans se disputer

Chercher à discuter et non à se disputer est un objectif que nous sommes nombreux à oublier dans la colère. Les sentiments négatifs prennent le dessus en échappant à notre contrôle et malgré notre volonté de vivre ensemble sans se disputer. Pourtant, cela va contre tous nos principes et nos valeurs humaines. Et, surtout, on sous-estime le champ d’action et le pouvoir de la communication, qui englobe tellement d’aspects.En effet, il faut savoir que la communication n’est autre que l’échange d’information par n’importe quel canal. L’écrit, l’oral sont concernés, mais aussi le non verbal, qui est pourtant un de nos plus importants moyens d’expression.

Par instinct ainsi que par expérience, l’être humain peut facilement se sentir attaqué. Alors, il est important, même dans ses relations autres que amoureuses, de conserver un certain contrôle de ses gestes. Pour maintenant la paix du ménage, mieux vaut éviter les mouvements trop brusques lors d’une dispute. De même, avancer la paume de main face à l’autre, ou utiliser son index peut être perçu comme un manque de respect et d’écoute. Au niveau du visage, maintenir un contact visuel durant tout échange est une habitude à maintenir. Effectivement, nombreux sont ceux qui n’apprécient pas de voir cette connexion régulièrement coupée. Surtout, cela montre l’écoute de l’autre et son intérêt pour. Lorsque l’on méprise une opinion, on aura tendance à lever le nez, une habitude pourtant vue comme supérieure et arrogante. Enfin, attention au froncement de sourcil, qui peut être agressif s’il est trop prononcé.

En général, pour entretenir une communication saine, mieux vaut se montrer sous un jour honnête, calme et positif. Ces caractéristiques traduisent la volonté sincère de régler un différend de manière saine. En face, ta moitié ne peut donc qu’être dans de meilleurs conditions pour te répondre calmement.

Comment vivre ensemble sans se disputer constamment

En conclusion, si vivre ensemble sans se disputer reste une utopie, vivre ensemble sans se disputer constamment est atteignable. Effectivement cet objectif dans le couple en ce qui concerne les désaccords est loin d’être impossible. Bien entendu, cela nécessite alors quelques habitudes à prendre, efforts à fournir et règles à suivre. Mais pour qu’un couple fonctionne sur le long terme, le jeu n’en vaut-il pas la chandelle ?

Outre les détails déjà mentionnés, en règle général, il faut se montrer ouvert. Ta moitié reste un individu à part entière, avec ses convergences et divergences d’opinion. Ces différences ne peuvent qu’être bénéfiques pour toi. En effet, en adoptant une ouverture d’esprit constante, tu auras l’opportunité d’avoir un nouveau point de vue sur ce qui vous entoure. Ainsi, il est indispensable de savoir accepter et apprécier les points communs comme les différences. En tant que couple, vous êtes une équipe et rien ne sert de chercher à imposer sa vision des choses. Au contraire, discuter, être à l’écoute et argumenter te rend meilleur.e, mais vous renforce aussi ensemble.